Le cours en ligne « Économie circulaire en Afrique du Sud », que nous avons récemment lancé, expose ce concept tout en fournissant des exemples de la manière dont il pourrait apporter des progrès économiques en Afrique du Sud.

 

Lisez la suite pour en savoir plus sur le cours !

Tout le monde parle de transition vers des modèles de production et de consommation plus durables, mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Cette question est complexe et englobe plusieurs aspects de la vie quotidienne, mais il y a peut-être une réponse qui résout tous les problèmes : la transition vers une économie circulaire. La Fondation Ellen MacArthur définit l’économie circulaire comme « une économie qui par nature est restaurative et régénérative et qui tend à préserver la valeur et la qualité intrinsèque des produits, des composants et des matériaux à chaque étape de leur utilisation. Le concept distingue les cycles biologiques et techniques. »

Pour faire la lumière sur cette question et aider à déployer ce concept, UN CC:Learn a récemment lancé l’économie circulaire pour le secteur des déchets en Afrique du Sud. Il faut en moyenne deux heures pour terminer les trois modules du cours. Le cours a été développé en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), avec le soutien du Ministère sud-africain des forêts, de la pêche et de l’environnement (DFFE), dans le cadre du projet Switch Africa Green financé par l’UE. Entre autres, vous apprendrez à :

  • Expliquer ce qu’est une économie circulaire, ses grands principes, ses objectifs et ses avantages
  • Identifier les problèmes clés et les opportunités économiques dans le secteur des déchets en Afrique du Sud
  • Décrire les applications de la circularité dans le secteur des déchets
  • Décrire le cadre actuel de la politique de gestion des déchets
  • Identifier des approches concrètes pouvant soutenir la transition vers la circularité en Afrique du Sud

Le cours fournit de nombreux exemples concrets de la façon dont les principes de l’économie circulaire peuvent être appliqués à différentes entreprises. Par exemple, les participants découvriront des entreprises qui aident à promouvoir la circularité dans différents secteurs, comme Blueland, une entreprise fournissant des tablettes de nettoyage durables et zéro déchet, et Buy Me Once, qui offre des garanties à vie aux consommateurs, leur donnant la possibilité de réparer leurs produits au lieu de les changer.

Le cours examine les défis et les opportunités pour appliquer les meilleures pratiques en matière de circularité au secteur des déchets en Afrique du Sud. Même dans un contexte national et régional difficile, l’économie circulaire offre une voie pour assurer la croissance économique et la création d’emplois tout en améliorant la santé des personnes et en protégeant l’environnement.

Commencez le cours aujourd’hui !

En juin 2022, UN CC:Learn a participé au Greentech Festival, un événement de deux jours consacré à la recherche de solutions à la crise climatique par le biais de l’entrepreneuriat et de l’innovation verts. Parmi les conférences avec des intervenants de haut niveau et les expositions d’idées révolutionnaires, le festival a montré où le monde de l’entreprise se dirige en matière de durabilité.

 

Lisez la suite pour en savoir plus !

Passez au vert ou rentrez chez vous ! Tel était le message délivré par Gerd Müller, directeur général de l’ONUDI et ancien ministre allemand des Finances, lors du Greentech Festival. Pour M. Müller, coopération et entrepreneuriat vert sont les mots d’ordre autour desquels doivent s’ancrer les actions menées par les secteurs privé et public. Pour lui – et plusieurs autres personnalités et conférenciers invités au festival – les outils et les ressources pour nettoyer et passer au vert sont connus et disponibles, mais la coopération et la volonté politique sont loin derrière.

Discours de Gerd Müller au Greentech Festival

Avec la devise « Ensemble, nous changeons le monde pour le mieux », le Greentech Festival, un événement basé à Berlin et axé sur la durabilité organisé par l’ancien champion de Formule 1 Nico Rosberg, offre une plate-forme pour les personnalités et les entrepreneurs axés sur la durabilité dans le domaine de la durabilité, pour réseauter, présenter des innovations, exprimer leurs préoccupations et débattre du rôle que le secteur privé peut jouer dans la conduite de la transition indispensable vers des économies plus vertes et neutres en carbone.  Des petits entrepreneurs aux multinationales, le festival de deux jours (22-23 juin 2022) a réuni des personnes partageant les mêmes idées qui consacrent leurs efforts à résoudre la crise environnementale. Pour UN CC:Learn, l’événement a été l’occasion de mieux comprendre les derniers mots à la mode au sein de l’industrie, de montrer l’importance des parcours d’éducation et de formation pour le changement et de… réseauter aussi !

De nombreuses entreprises comprennent désormais l’importance de l’éducation de la main-d’œuvre et des chaînes d’approvisionnement comme moyen de changer les mentalités et de stimuler l’action à tous les niveaux de l’entreprise.  Mais c’est plutôt un sentiment de réjouissement qui était présent avec des choses beaucoup plus tangibles qui peuvent être faites que ce soit à travers la conception de nouveaux produits (TELS QUE…), ou des systèmes et des procédures. Lors d’une discussion organisée par Lufthansa, par exemple, les participants ont estimé qu’il faudrait accorder la priorité non pas aux compagnies aériennes qui ont le plus de miles aériens, mais plutôt à celles qui compensent le plus les émissions de GES. En voilà une manière visible et directe d’envoyer aux consommateurs le message que les choses changent.

Débat de clôture du deuxième jour du Greentech Festival avec Nico Rosberg et les PDG de E.ON et Austrian Airlines.

Le jour 2 comprenait une excellente série de bootcamps sur « le leadership vert, l’établissement d’objectifs et l’alignement des valeurs de l’entreprise ». Il s’agissait d’opportunités hautement interactives, engageantes et dirigées par des experts pour se familiariser avec les défis très pratiques auxquels les entreprises sont confrontées, comme comment s’assurer que la compensation est significative, comment les constructeurs automobiles peuvent communiquer plus efficacement avec les consommateurs (en particulier les moins de 35 ans); et ce que l’industrie du transport aérien peut faire pour atteindre le zéro net. Pour UN CC:Learn, ces bootcamps ont servi à démontrer davantage l’importance de l’éducation en tant que voie vers des solutions durables.

Tout cela étant dit, le sentiment que l’avenir consiste toujours à développer et à vendre des produits persistait, même s’il s’agit de produits ayant une empreinte carbone beaucoup plus faible. La capacité des systèmes terrestres à offrir un tel avenir était moins évidente, que ce soit dans le nombre ou dans la discussion. Pour certains, il semble évident que le toujours plus ne peut pas être la voie à suivre.

Presentation au GreenTech Festival

UN CC:Learn cherche à travailler avec les organisateurs de la conférence pour identifier un rôle possible dans la promotion de l’éducation, de la formation et de la sensibilisation. Le GreenTech Festival organise également des événements à Londres et à Singapour, ainsi qu’à New York à l’avenir. UN CC:Learn remercie la famille de Nico Rosberg pour son soutien dans la facilitation de notre participation.

The Day May Break Photo Exhibit au Greentech Festival