Miser sur la population et la formation au développement vert et résilient face aux changements climatiques

Plus de 3,200 enseignants de la République dominicaine formés au cours d'éducation sur le changement climatique

25 octobre 2017 | Santo Domingo, République Dominicaine

Les récents ouragans dans les Caraïbes ont encore démontré la nécessité de renforcer les capacités locales pour s'adapter aux risques du changement climatique. Le système éducatif formel est un outil puissant pour atteindre les communautés locales et couvrir une partie importante de la population est. La République Dominicaine est l'un des premiers pays de la région à avoir investi des ressources substantielles dans l'éducation au changement climatique. En 2014, l'Institut national de formation des enseignants (INAFOCAM) et le Conseil national sur le changement climatique et le mécanisme de développement propre (CNCCMDL) ont lancé un programme de formation qui permet aux enseignants du pays d'enseigner efficacement le changement climatique. En octobre 2017, 835 enseignants ont été diplômés du cours qui a été développé et testé en partenariat avec l'UNESCO et UN CC:Learn. Au total, plus de 3 200 enseignants ont été formés depuis 2014.

Cérémonie de remise des diplômesCérémonie de remise des diplômes Cérémonie de remise des diplômesCérémonie de remise des diplômes

GuiderGuider

La série de formations récentes en 2017 a été dispensée dans des centres éducatifs de différentes régions de la République dominicaine. En coordination avec le CNCCMDL, le Ministère de l'Education (MINERD) et INAFOCAM, les centres éducatifs impliqués dans les formations comprenaient l'Université Nationale Pedro Henríquez Ureña (UNPHU), l'Université Agroforestière Fernando Arturo de Meriño (UAFAM), l'Enseignant Supérieur Salomé Ureña Institut de formation (ISFODOSU) et l'Organisation pour la promotion du développement de la pensée (OFDP).

L'INAFOCAM et le CNCCMDL ont lancé le « Guide scolaire pour l'étude des écosystèmes d'eau douce dans les fleuves et les lacs: adaptation au changement climatique et éducation pour le développement durable », également développé en collaboration avec l'UNESCO et UN CC :Learn. Le guide vise à renforcer l'enseignement des impacts du changement climatique sur les rivières et les lacs. Il permet aux participants de devenir des agents de changement au sein de leurs institutions éducatives, en comprenant comment ces écosystèmes sont impactés par le changement climatique et en pensant de manière critique à la prise de décision pour des solutions.

A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).