Miser sur la population et la formation au développement vert et résilient face aux changements climatiques

Le Ghana forme plus de 600 enseignants d'école primaire sur le changement climatique et l'économie verte

04 janvier 2020 | Ghana

Depuis le lancement de la Stratégie 2016 d'Apprentissage de changement climatique et d'Économie Verte, le pays a effectué des pas importants pour intégrer le changement climatique dans le système éducatif général. Avec le soutien de UN CC:Learn, de Partnership for Action on Green Economy (PAGE), Ghana Education Service (GES), l'Agence de protection de l'environnement (EPA) de Ghana et le Ministère de l'Environnement, la Science, la Technologie et l'Innovation ont intégré le changement climatique dans tous les sujets des nouveaux programmes d'études d'école primaire, particulièrement la Science, Notre Monde Nos gens et Éducation Religieuse et Morale. En 2019, plusieurs activités ont été réalisées en incluant :

• Identification du changement climatique et des thèmes de l’économie verte pour l'inclusion dans les programmes d'études pré-tertiaires ;

• L'analyse pour évaluer le changement climatique et la connaissance en matière d'économie verte parmi les enfants des écoles et les enseignants ;

• Préparation du Matériel d’Enseignement et d’Apprentissage adapté aux nouveaux programmes d'études primaires ; et

• Entraînement de plus de 600 enseignants d'école primaire.

Au début du projet, une évaluation approfondie a été conduite afin d’établir une large vue d'ensemble de l'état du changement climatique et de la connaissance en matière d'économie verte chez les enfants des écoles et les enseignants. Elle a été réalisée dans 45 écoles primaires, collèges et lycées comprenant, le sud, le centre et le nord du pays. Les conclusions ont servi de point de départ pour développer le cadre de la mise en œuvre. 

Le matériel adapté aux indicateurs des nouveaux programmes d'études a été développé pour soutenir l'enseignement et l'apprentissage traitant le changement climatique et l'économie verte au Ghana puis introduit au niveau primaire. Les 6 fondamentaux ont été abordés au sein des différentes régions comme suit : la Science - les conditions du temps (1), les activités humaines communes qui sont malfaisantes pour l'environnement (2), les activités humaines qui polluent l'atmosphère (3), le brûlage étant l’une des causes du changement climatique (4), l'impact du déboisement sur le changement climatique (5), les effets du changement climatique sur les humains (6) ; l'Éducation Religieuse et Morale – les Raisons de protéger la création de Dieu (fondamentaux 4-6), le Soin de l'Environnement (fondamentaux 4-6) et Notre Monde Nos gens – l'utilisation Efficace des énergies (fondamentaux 4-6). Les activités d’introduction ont débouché sur la réalisation de dessins destinés à attirer l'attention des étudiants et transmettre le message à travers des exemples pratiques : les dessins sont ensuite devenus des posters, affichés dans les salles de classe.

Le succès de ce projet a posé les fondements d’une possible extension au-delà des écoles primaires. L’EPA et GES cherchent actuellement des partenaires dans le but d’introduire le changement climatique et l’économie verte à l'enseignement secondaire et les instituts de formation des enseignants, pour renforcer les connaissances en matière de changement climatique et d'économie verte dans le programme de formation standard. 

En tant que parti à l'UNFCCC et un soutient adéquat, le Ghana serait capable d’améliorer efficacement son engagement à la promotion de l'éducation en matière de changement climatique et sensibiliser le public à la formation, à tous les niveaux de la société.

Si vous souhaitez soutenir le Ghana dans cet effort, veuillez-vous mettre en contact avec le Dr Emmanuel Tachie-Obeng, Responsable en chef du programme à l’EPA et à l’UNFCCC pour l'Éducation en matière de changement climatique et de sensibilisation du public à la formation : etachieobeng@yahoo.com (233 240 973 625)

A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).