Miser sur la population et la formation au développement vert et résilient face aux changements climatiques

Nouveau module sur le genre, les produits chimiques et les déchets disponible en ligne

06 juin 2019

Les produits chimiques peuvent être bénéfiques à bien des égards, en soutenant, par exemple, l'agriculture et la purification de l'eau. Cependant, s'ils ne sont pas gérés correctement, ils peuvent être très nocifs et avoir des effets négatifs à la fois sur la santé humaine et sur l'environnement - touchant particulièrement les populations les plus vulnérables. Dans ce contexte, les femmes et les hommes sont-ils exposés aux mêmes risques ? Dans quelle mesure le genre est-il pertinent lorsqu'il s'agit de produits chimiques ? Si vous voulez en savoir plus, inscrivez-vous au nouveau module en ligne gratuit sur le genre, les produits chimiques et les déchets !

Le module a été lancé lors de l'événement parallèle "Intégrer la dimension du genre dans la gestion rationnelle des produits chimiques et des déchets", qui s'est tenu le 9 mai 2019 à Genève, en Suisse, pendant les réunions de 2019 des Conférences des Parties (COP) aux Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm (BRS).

Ce module d'apprentissage est ouvert aux spécialistes, aux praticiens du développement, aux décideurs travaillant sur la gestion des produits chimiques et des déchets, ainsi qu'à toute personne intéressée. Les cours se suivent au rythme de chacun et durent environ une heure. Le module se divise en trois parties :

1.    Le genre et les produits chimiques
2.    Dimensions de la gestion des produits chimiques et des déchets et l’écart entre les sexes
3.    Genre, produits chimiques et déchets : n cadre d'action.

Après avoir terminé le module, les participants seront en mesure de :
-    Décrire la relation entre le genre, les produits chimiques et les déchets.
-    Identifier les principaux engagements internationaux en matière d'égalité des sexes et de gestion rationnelle des produits chimiques et des déchets.
-    Expliquer comment l'égalité des sexes contribue à une gestion rationnelle des produits chimiques et des déchets.
-    Donner des exemples d'initiatives sur la sécurité des produits chimiques et des déchets, qui tiennent compte du genre.

Le module comprend un cours interactif avec des vidéos, des statistiques pertinentes, des études de cas, des exercices, des messages clés, ainsi que des références à des ressources supplémentaires, et vise à servir de "guichet unique" pour obtenir les information clés sur ce thème. Une version hors ligne est également disponible à des fins d'auto-apprentissage ou de formation.

 

À la fin, un quiz permet aux utilisateurs de mesurer l'atteinte des objectifs d'apprentissage et, s'ils réussissent, de recevoir un certificat de participation.

Bien qu'autonome, le module fait partie du cours d'apprentissage en ligne gratuit sur le genre et l'environnement qui peut être consulté sur la plateforme e-learning de UN CC:Learn. Ce cours a été élaboré par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM), le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le programme de microfinancements du FEM (SGP), et l’UNITAR/ UN CC:Learn, avec aussi de précieuses contributions venant de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), d’ONU Femmes, du PNUD, de l'ONU Environnement, et des Secrétariats des Accords environnementaux multilatéraux que le FEM sert, avec notamment, entre autres, la Convention sur la diversité biologique, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et les Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm.

A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).