Miser sur la population et la formation au développement vert et résilient face aux changements climatiques

Les pays d'Amérique centrale discutent des priorités pour le financement de l'éducation en matière de changements climatiques

23 mars 2017 | En ligne

Avec le soutien de UN CC:Learn, les huit États membres du SICA travaillent ensemble pour mobiliser des ressources pour la mise en œuvre du Plan d'action régional sur l'apprentissage en matière de changements climatiques. Afin de lancer l'élaboration d'une proposition de financement conjointe, le centre régional UN CC:Learn en République Dominicaine a organisé un webinaire le 2 mars 2017. Des représentants de 12 ministères de l'éducation et de l'environnement se sont joints à la discussion pour explorer différents mécanismes de financement et de mobilisation des ressources pour l'éducation et la formation en matière de changements climatiques. L'événement a été organisé en collaboration avec l'École de Francfort - Centre de collaboration du PNUE pour le climat et le financement durable.

Vision - Les activités nationales d'apprentissage en matière de changements climatiques sont renforcées par la coopération régionale et le partage d'expériences.Vision - Les activités nationales d'apprentissage en matière de changements climatiques sont renforcées par la coopération régionale et le partage d'expériences.

Le webinaire s'inscrit dans le cadre du Programa Regional Centroamericano para la educación, capacitación y sensibilización sobre cambio climático en los países del SICA, qui vise à accroître les connaissances et les compétences en matière de changements climatiques en Amérique centrale de manière à améliorer la résilience personnelle et sociale.

La session a été lancée par Daniel Abreu, du Conseil national sur les changements climatiques de la République Dominicaine, qui a souligné que « l'expérience de l'élaboration de la Stratégie nationale d'apprentissage en matière de changements climatiques en République Dominicaine pendant la phase pilote de UN CC:Learn a été très positive ». Ainsi, le SICA a été encouragé à apporter cette expérience au niveau régional, dans l'intérêt de tous ses pays membres.

L’Ambassadeur UN CC:Learn Daniel Abreu, atelier d’échanges entre pays partenaires 2016L’Ambassadeur UN CC:Learn Daniel Abreu, atelier d’échanges entre pays partenaires 2016

L'école de Francfort a donné un aperçu des principes de financement des projets sur les changements climatiques et l'éducation. Le cadre international et les mécanismes d'accès au financement du climat ont été discutés. L'école a souligné l'importance de la phase préparatoire de la proposition de projet car elle peut fournir la porte d'entrée des investissements dans l'architecture globale du financement climatique, y compris les fonds internationaux, les institutions et les pays contributeurs.

Focus de l'École de Francfort - Centre collaborateur du PNUE pour le climat et le financement durable de l'énergieFocus de l'École de Francfort - Centre collaborateur du PNUE pour le climat et le financement durable de l'énergie

Les participants ont confirmé l'importance de l'apprentissage en matière de changements climatiques dans leurs pays et ont partagé certaines des initiatives entreprises par les ministères de l'Éducation et de l'Environnement au niveau local. Ils ont souligné la nécessité de traiter cette question conjointement afin de renforcer leurs capacités en tant que région, mais en même temps à l'échelle nationale. À la fin de la session, les représentants des pays ont réaffirmé leur intérêt à relever les défis de l'apprentissage en matière de changements climatiques et leur engagement à identifier les domaines de travail d'un projet régional.

En suivi du webinaire, les représentants du SICA continueront de collaborer à une proposition de projet conjointe lors d'un atelier en face à face qui aura lieu au début du mois d'avril en République Dominicaine.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le travail effectué au niveau régional et lors de la réunion précédente.

A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).