Miser sur la population et la formation au développement vert et résilient face aux changements climatiques

Réponses du #QIClimat

Le quiz de la semaine sur Twitter et Facebook.

 

13 septembre, 2017

Approximativement, combien d’enfants vivent dans des zones extrêmement exposées aux inondations?

  1. 30 millions d’enfants
  2. 130 millions d’enfants
  3. 530 millions d’enfants
  4. 1 milliard d'enfants

La réponse est... 530 millions d’enfants! Environ 530 millions d’enfants vivent dans des zones extrêmement exposées aux inondations, dont la plupart se trouvent en Asie. Les inondations peuvent être causées par des événements météorologiques extrêmes, comme les tempêtes et les cyclones, ainsi que par l’élévation du niveau de la mer, ou bien une combinaison des deux phénomènes. Les inondations coïncident avec des crises déjà existantes et peuvent être particulièrement néfastes pour les enfants. Par exemple, parmi les enfants qui vivent dans des zones extrêmement exposées aux épisodes d’inondation, plus de 270 millions d’entre eux se trouvent également dans des pays pourvus d’un faible accès à l’assainissement, plus de 400 millions vivent dans des pays enregistrant un taux de mortalité élevé dû aux maladies diarrhéiques, et plus de 300 millions vivent dans des pays où plus de la moitié de la population vit avec moins de 3,10 dollars américains par jour.

Plus d'information sur le Module spécialisé sur less enfants et les changements climatiques.

6 septembre, 2017

Avec une élévation de température de 2°C, les écosystèmes méditerranéens risquent de perdre quel volume de leurs espèces?

  1. 60% -80% des espèces
  2. 70% -90% des espèces
  3. plus de 90% des espèces
  4. aucune de ces réponses

La réponse est ... 60% -80% des espèces! Même avec une élévation de température de 2ºC, la Méditerranée du Sud peut perdre de 60% à 80% de ses espèces. Tout comme les régions connaissent différents degrés de changement liés aux variations climatiques et aux pressions de la population et du développement, elles répondent différemment aux changements des extrêmes hydrologiques. Les écosystèmes méditerranéens sont diversifiés et vulnérables, susceptibles de voir leurs conditions hydrologiques modifiées.  

Plus d'informations disponibles dans le rapport Water in a Changing World.

30 août, 2017

Approximativement, combien devrait-on investir pour doubler le taux mondial d’amélioration de l'efficacité énergétique d'ici 2020?

  1. 560 milliards de dollars
  2. 660 milliards de dollars
  3. 760 milliards de dollars
  4. 860 milliards de dollars

Environ 560 milliards de dollars d'investissements annuels en efficacité énergétique sont nécessaires pour doubler le taux mondial d'amélioration de l'efficacité énergétique. Cela représente une augmentation de l'investissement dans l'efficacité énergétique de 4,3 fois les niveaux actuels. Avec l'accord de Paris, les gouvernements ont souligné leur engagement à maintenir une élévation de la température bien inférieure à 2 ° C au-dessus des niveaux préindustriels, ce qui nécessite la décarbonisation du système énergétique mondial.

Pour en savoir plus: UNFCCC Energy Report.

23 août, 2017

L'exposition aux changements climatiques et aux phénomènes météorologiques extrêmes peuvent se répercuter sur:

  1. la migration
  2. le trafic d'êtres humains
  3. tout ce qui précède
  4. aucune de ces réponses

La réponse est... tout ce qui précède! Les changements climatiques augmentent le risque de catastrophes naturelles et nuisent aux moyens de subsistance; Ils exacerbent la pauvreté et peuvent causer des situations de conflit et d'instabilité. Ces conditions, associées à une inadéquation entre la demande de main-d'œuvre et l'offre et la prolifération d'agences de recrutement peu scrupuleuses, augmentent les comportements à haut risque et d'autres stratégies d'adaptation négative chez les populations touchées. Cela inclut le recours aux passeurs, ce qui rend les migrants vulnérables à la traite des personnes et aux formes associées d'exploitation et d'abus.

  • Des catastrophes soudaines: dès le lendemain d'une catastrophe, des déplacements sont susceptibles de se produire, permettant aux trafiquants d'opérer et d'exploiter les personnes touchées, ainsi que leur désir de sécurité et leur recherche de sources de revenus pour retrouver des moyens de subsistance.
  • Événements à évolution lente: les populations ayant des moyens de subsistance issus des ressources naturelles et qui sont affectées par des événements tels que l'érosion côtière, l'élévation du niveau de la mer et la retraite glaciaire, prennent des mesures proactives pour diversifier leurs revenus. La migration est une stratégie. Les trafiquants sont susceptibles de recruter dans les zones sources de migration climatique, mais aussi sur les lieux de destination de cette dernière, comme dans les bidonvilles urbains.

Pour en savoir plus: The Climate Change-Human Trafficking Nexus, OIM.

16 août, 2017

L'information climatique de base peut évaluer la vulnérabilité aux changements climatiques et identifier une zone à risque:

  1. Vrai
  2. Faux

La réponse est... vrai! Les informations climatiques sont la collecte et l’interprétation de données météorologiques et climatiques crédibles, pertinentes et utilisables. Selon son niveau de complexité, l’information climatique peut être qualifiée de : élémentaire, intermédiare et avancée. Les projections régionales d'information climatique élémentaire annuelles moyennes des variables climatiques peuvent servir à évaluer la vulnérabilité aux changements climatiques et identifier une zone à risque. 

Plus d'information sur le tutoriel «Informations et services climatiques».

9 août, 2017

Environ, combien d'adultes/enfants indigènes risquent de subir des impacts du changement climatique?

  1. 700 mille personnes
  2. 70 millions de personnes
  3. 170 millions de personnes
  4. 370 millions de personnes

La réponse est... 370 millions de personnes! Dans 90 pays, les 370 millions d'adultes et d'enfants indigènes à travers le monde risquent de subir les conséquences directes des changements climatiques. Les changements climatiques entraînent des retombées disproportionnés sur les personnes et les groupes marginalisés ou exclus, y compris sur les populations indigènes. Bien qu’elles n’aient que peu contribué aux émissions de gaz à effet de serre, elles sont particulièrement menacées car leurs modes de vie sont inextricablement liés à la nature.

2 août, 2017

Ces éléments sont tous des mesures directes d’adaptation pour la santé et les inondations sauf 1. Lequel?

  1. l’utilisation des terres
  2. suivi et évaluation
  3. réduction de la vulnérabilité 
  4. réinstallation des communautés

La réponse est... suivi et évaluation! Parmi les mesures d’adaptation pour protéger la santé et faire face aux inondations figurent la réduction de l’exposition aux phénomènes climatiques extrêmes au moyen d’une meilleure planification de l’utilisation des terres, de la réinstallation des communautés, de la réduction de la vulnérabilité pour des services de base tels que l’eau, l’énergie et la nourriture, ainsi que des mesures pour soutenir les secteurs et les foyers vulnérables. Les systèmes d’alerte précoce et les abris contre les inondations et les cyclones représentent également d’importantes mesures d’adaptation liées à la santé.

Plus d'information sur le Module spécialisé sur la santé humaine et les changements climatiques.

26 juillet 2017

Avec le changement climatique, quelles maladies devraient causer environ 250 000 décès supp./année en 2030-2050?  

  1. le choléra, l'ebola
  2. l’hépatite, la dengue
  3. la tuberculose, le lyme
  4. le paludisme, la diarrhée 

La réponse est… le paludisme, la diarrhée!Prenant pour hypothèse la poursuite de la croissance économique et des progrès sanitaires, une évaluation de l'OMS a conclu que les changements climatiques pourraient entraîner environ 250 000 décès supplémentaires par année entre 2030 et 2050:  38 000 dus à l’exposition à la chaleur des personnes âgées, 48 000 dus à la diarrhée, 60 000 dus au paludisme, et 95 000 dus à la sous-alimentation des enfants. Toutefois, la mesure des effets des changements climatiques sur la santé ne peut être que très approximative.

Toutes les populations ressentiront les effets des changements climatiques, mais certaines sont plus vulnérables que d’autres. Les zones n’ayant pas de bonnes infrastructures de santé, pour la plupart dans les pays en développement, seront les moins en mesure de faire face à la situation sans soutien externe.   

Pour en savoir plus: Quantitative Risk Assessment of the Effects of Climate Change on Selected Causes of Death, 2030s and 2050s.

19 juillet 2017

Laquelle des régions suivantes a le plus grand nombre d'enfants vivant dans des zones exposées à la sécheresse?

  1. l’Afrique
  2. l’Asie
  3. l’Amérique
  4. l’Europe

La réponse est… l’Afrique! Les enfants vivant dans des zones particulièrement exposées à la sécheresse se trouvent principalement dans des pays à faible revenu. L’Afrique compte le plus grand nombre d’enfants vivant dans de telles zones (84 millions), suivie par l’Asie (58 millions), l’Amérique (14 millions) et l’Europe (1 million).

Des sécheresses peuvent s’installer dans des zones déjà confrontées à d’importants défis, ce qui exacerbe leurs effets. En considérant que sur les 160 millions d’enfants vivant dans des zones où l’intensité de la sécheresse est élevée ou extrêmement élevée, près de 70 millions se trouvent également dans des pays dotés d’un faible accès à des services d’assainissement, près de 60 millions se trouvent dans des pays où l’accès à de l’eau salubre est faible, et plus de 50 millions se trouvent dans des zones où plus de la moitié de la population vit avec moins de 3 dollars américains par jour. 

Pour en savoir plus: Module spécialisé sur les enfants et les changements climatiques.

12 juillet 2017

Les zones à forte densité de population produisent nécessairement plus d'émissions de CO2:

  1. Vrai 
  2. Faux

La réponse est ... faux!

Parmi les personnes qui consomment suffisamment pour contribuer aux émissions, seule une petite minorité d’entre elles est responsable du dérèglement climatique. La population, la croissance économique et les modes de consommation et de production jouent tous un rôle dans les changements climatiques. Or on croit souvent, à tort, que plus il y a d’humains, plus cela génère d’émissions, sans tenir compte des inégalités.

Plus d'information disponible ici.

5 juillet 2017

En 2015, quels efforts mondiaux ont été entrepris pour lutter le changement climatique et stimuler le développement durable?

  1. Accord de Bonn, Protocole de Montréal 
  2. Protocole de Kyoto, CCNUCC 
  3. Accord de Paris, Agenda 2030 
  4. Aucune de ces réponses 

La réponse est... Accord de Paris, Agenda 2030! 

  • L'Accord de Paris: Adopté en décembre 2015, l'Accord de Paris représente l'engagement de la communauté internationale pour limiter l'augmentation de la température moyenne mondiale bien au-dessous de deux degrés Celsius. Pour atteindre cet objectif, chaque pays a développé des engagements climatiques individuels, appelés Contributions Définies Nationalement. 
  • L’Agenda 2030 pour le développement durable et ses 17 objectifs de développement durable (ODD): Les ODD sont des objectifs généraux qui façonneront les plans nationaux de développement au cours des 15 prochaines années, notamment l'éradication de la pauvreté et de la faim, le maintien nos ressources naturelles et la réponse aux changements climatiques.

Plus d'information disponible ici.

28 juin 2017

L'augmentation du chargement d'aérosols dans l'atmosphère influe sur la #mousson:

  1. Vrai
  2. Faux

La réponse est... vrai! Les données probantes, pertinentes pour le changement climatique, indiquent que l'augmentation du chargement d'aérosols dans l'atmosphère peut avoir de forts effets sur l'évolution de la mousson grâce à des changements dans le chauffage local de l'atmosphère et de la surface terrestre. Les moussons sont généralement appelés inversions saisonnières tropicales et subtropicales dans les vents de surface et les précipitations associées. Les moussons les plus forts se produisent sur les tropiques de l'Asie du Sud et de l'Est et du nord de l'Australie et des parties de l'Afrique de l'Ouest et du Centre. Leur variabilité dépend de nombreux facteurs, de l'interaction air-mer régionale et des processus fonciers (par exemple, les fluctuations de la couverture de neige) aux influences de téléconnexion.

Plus d'informations disponibles dans le rapport d'évaluation du IPCC.

 

21 juin 2017

En moyenne, combien de personnes sont déplacées/année par des événements climatiques?

  1. 11.5 millions de déplacés
  2. 21.5 millions de déplacés
  3. 31.5 millions de déplacés
  4. 41.5 millions de déplacés

La réponse est... 21.5millions de déplacés! Les déplacements liés aux changements climatiques ne sont plus une hypothèse, mais une réalité. Chaque année, en moyenne, depuis début 2008, les aléas soudains inhérents à certains phénomènes météorologiques, tels que les inondations, les tempêtes, les feux de forêt et les températures extrêmes, entraînent le déplacement de 21.5 millions de personnes. Des milliers d’autres sont contraintes de quitter leur foyer dans le contexte des aléas à évolution lente, tels que les sécheresses ou l’érosion des côtes provoquée par l’élévation du niveau de la mer. Les scientifiques s’accordent généralement sur le fait que les changements climatiques, en conjonction avec d’autres facteurs, vont entraîner le déplacement d’un plus grand nombre de personnes à l’avenir.

Les changements climatiques agissent aussi comme « multiplicateur de menaces » dans bon nombre de conflits actuels, du Darfour à la Somalie, à l’Iraq et à la Syrie. Les cinq années de sécheresse dans le nord‑est de la Syrie ont précédé la guerre et le déplacement de quelque 1.5 million de personnes. Les changements climatiques porte en eux les germes du conflit, mais ils accentuenet aussi beaucoup les déplacements.

Plus d'information sur le site du HCR.

17 mai 2017

Quel est le type de technologie de l'information et de communications qui produit le plus d'émissions de CO2?

  1. PC et écrans
  2. Imprimantes
  3. Téléphonie mobile

La réponse est ... PC et moniteurs!

La Commission européenne a déclaré que «les TIC sont désormais intégrées dans presque toutes les parties de l'économie européenne». En raison de son propre succès, l'utilisation des produits et services TIC représente environ 7,8% de la consommation d'électricité dans l'UE et pourrait atteindre 10,5% d'ici 2020".

Le principal constituant (40%) sont les besoins énergétiques des ordinateurs personnels et des moniteurs de données, les centres de données contribuant encore 23 pour cent. Les télécommunications fixes et mobiles représentent environ 24% du total. Au fur et à mesure que l'industrie des TIC croît plus vite que le reste de l'économie, cette part pourrait augmenter avec le temps.

Cependant, les TIC peuvent aider à trouver des solutions pour réduire les 97,5% restants des émissions mondiales provenant d'autres secteurs de l'économie. L'efficacité énergétique et le faible coût seront également les deux éléments cruciaux du développement de la prochaine génération de systèmes informatiques. Ces éléments contribueront à fournir des technologies abordables, efficaces et durables qui peuvent contribuer à combler le fossé numérique.

Plus d'information disponible ici.

10 mai 2017

Quels sont les pays les plus à risque de subir des impacts liés au climat? 

  1. Australie, Inde 
  2. Tchad, Honduras 
  3. Colombie, Turquie 
  4. Italie, Libye 

La réponse est ... Tchad, Honduras! 

Principalement, les pays du sud mondial sont très exposés à leurs impacts en raison de leur emplacement dans des régions tropicales où les changements environnementaux seront les plus graves. Les changements climatiques peuvent déclencher une migration. Que ce soit par l'intensification des conditions météorologiques extrêmes, le réchauffement accru et la sécheresse, l'élévation du niveau de la mer, l'évolution des précipitations ou d'autres effets néfastes résultant de l'interaction complexe du changement climatique avec d'autres conducteurs, lesimpactsdu changement climatique affectent de manière significative les déplacements et lesflux migratoires, et sont susceptibles de le faire de plus en plus à l'avenir.

Plus d'information disponible ici.

3 mai 2017

Quelle est la perte approx de la productivité lorsque la température augmente de 26°C à 31°C?

  1. 1/3
  2. 1/5
  3. 1/7
  4. Aucun

La réponse est ... 1/3! Il y a une perte d'environ un tiers de la productivité horaire du travail lorsque la température augmente de 26 ° C à 31 ° C. Une chaleur excessive pendant le travail crée des risques pour la santé et réduit la capacité et la productivité du travail. La température excessive du corps et / ou la déshydratation provoque un «épuisement lié à la chaleur», un travail plus lent, plus d'erreurs pendant le travail, des coups de chaleur, un risque accru de blessures accidentelles et même de décès. L'augmentation rapide de la température due aux changements climatiques rend ces risques plus sévères pour une part importante de la population active mondiale.

Plus d'informations disponibles dans le document d'analyse du PNUD sur le changement climatique et le travail: impacts de la chaleur sur le lieu de travail (Climate Change and Labour: Impacts of Heat in the Workplace).

26 avril 2017

Le paludisme et la dengue sont sensibles aux changements climatiques. Ils comptent mondialement, annuellement:

  1. 170 millions de cas
  2. 270 millions de cas
  3. 470 millions de cas
  4. 870 millions de cas

La réponse est... 270 millions de cas! En ce qui concerne le poids des maladies sensibles au climat et la définition des priorités, de nombreux pays se concentrent actuellement sur le paludisme et la dengue. Des températures plus élevées et des modèles de précipitations perturbés tendent à prolonger la saison pendant laquelle se diffusent les principales maladies à transmission vectorielle, comme la dengue et le paludisme, ainsi qu’à étendre leur zone géographique, ces maladies pouvant potentiellement atteindre des régions dont la population est des plus vulnérables ou dont les infrastructures de santé publique sont insuffisantes. Les maladies comme le paludisme, la dengue et le chikungunya pourraient se propager dans de nouvelles zones géographiques. 

Plus d'information sur le Module spécialisé sur la santé humaine et les changements climatiques.

25 avril 2017

350ppm de CO2 dans l'atmosphère reste acceptable. En janvier 1967, 322,07ppm ont été enregistré. Et en janvier 2017?

  1. 326,13 parties par million
  2. 376,13 parties par million
  3. 406,13 parties par million
  4. 456,13 parties par million

La réponse est... 406,13 parties par million! 406.13 fraction molaire de CO2, exprimée en parties par million (ppm), désigne la concentration, soit le nombre de molécules de CO2 dans chaque million de molécules d'air sec (vapeur d'eau retirée), en janvier 2017. L'augmentation du CO2, principalement en raison des émissions provenant de la combustion des combustibles fossiles, reste dans l'atmosphère pendant très longtemps et les émissions provenant de tout mélange de localisation dans l'atmosphère en environ un an.

Les scénarios d'émissions conduisant à des concentrations équivalentes de CO2 en l'année 2100 d'environ 450 ppm ou moins sont susceptibles de maintenir un réchauffement inférieur à 2 ° C au cours du 21ème siècle par rapport aux niveaux préindustriels, tel qu'établi dans la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et accepté Dans l'accord de Paris.

Plus d'nformation disponible sr IPCC et ESRL.

18 avril 2017

Les jeunes luttent contre le changement climatique. Leurs créativité, idéaux, courage conduisent à un développement durable selon:

  1. La Déclaration de Rio
  2. L’Accord de Paris
  3. Le Protocole de Kyoto
  4. La CCNUCC

La réponse est... La Déclaration de Rio! Selon la Déclaration, «La créativité, les idéaux et le courage des jeunes du monde devraient être mobilisés pour forger un partenariat mondial afin de parvenir à un développement durable et assurer un meilleur avenir pour tous».

Elle affirme également les droits des membres de la société civile à participer aux processus internationaux de prise de décision intergouvernementaux en matière d'environnement et souligne que «l'implication des jeunes de nos jours dans la prise de décisions en matière d'environnement et de développement et dans la mise en œuvre des programmes est essentielle à sur le long terme ».

Plus d'information disponible ici.

11 avril 2017

En 2012, combien de décès prématurés ont été liés au changement climatique?

  1. 200,000 décès
  2. 400,000 décès
  3. 800,000 décès
  4. 1,000,000+ décès

La réponse est ... 400 000 décès! À l'échelle mondiale, 400 000 décès prématurés ont été liés au changement climatique et environ 250 000 décès supplémentaires en raison des effets du changement climatique sont prévues par an entre 2030 et 2050.

Les effets des changements climatiques constituent une menace pour la jouissance pleine et effective du droit humain à la santé. L'inclusion de ces mots dans l'Accord de Paris reflète la reconnaissance croissante des liens entre les changements climatiques et les droits de l'homme, notamment le droit de l'homme à la santé.

Les changements climatiques influent sur la santé de plusieurs façons: directement, par des conditions météorologiques extrêmes ou des changements de température; et indirectement à travers des changements dans les systèmes naturels qui affectent notamment les récoltes, l'expansion des vecteurs de maladies et le déplacement de personnes. Ces mécanismes contribuent à la vulnérabilité humaine aux maladies et aux blessures, à la diminution de la santé au travail et à la santé mentale et aux risques posés par la pénurie de ressources et la migration.

Plus d'information ici.

 

4 avril 2017

Au Cambodge, quelle proportion du budget national est consacrée aux programmes liés aux changements climatiques?

  1. 5%
  2. 15%
  3. 25%
  4. 35%

La réponse est ... 15%! Les pays d'Asie et du Pacifique dépensent une proportion importante de leurs ressources budgétaires nationales pour les questions liées aux changements climatiques. Les changements climatiques affectent de plus en plus les dépenses nationales: les routes et les ponts sont gravement endommagés, les cultures agricoles sont réduites à cause de la sécheresse, les tempêtes affectent la sécurité des personnes, etc. Des conséquences financières et économiques importantes découlent des changements climatiques, car ils touchent divers aspects des politiques publiques, des projets agricoles et de la gestion de l'eau, des investissements dans les infrastructures, de l’approvisionnement en énergie et des systèmes de santé publique, entre autres.

Consultez le didacticiel en ligne Climate Policy and Public Finance pour en savoir plus sur les systèmes nationaux de planification et de budget pour une meilleure gestion du financement climatique.

28 mars 2017

En 2011, les inondations en Asie ont coûté:

  1. 211 millions de dollars
  2. 711 millions de dollars
  3. 11 milliards de dollars
  4. 61 milliards de dollars

La réponse est ... 61 milliards de dollars! Les catastrophes naturelles, dont 90% sont liées à l'eau, augmentent en fréquence et en intensité en raison des changements climatiques. Il est essentiel d'améliorer la résilience des infrastructures d'évacuation des eaux usées, y compris les égouts et conduites, et des systèmes de drainage capables de capter le ruissellement pendant les inondations et les tempêtes. Au cours des inondations, qui ont causé des dégâts estimés à 61 milliards de dollars américains en 2011, les effluents d'eaux usées se mélangent souvent aux eaux pluviales déjà contaminées, créant une crise sanitaire et augmentant le risque de maladies hydriques. Lorsque le ruissellement urbain est une source importante d'inondations et de pollution, comme c'est le cas dans la plupart des villes de la région, il existe un grand besoin d'aménagement urbain novateur, y compris des infrastructures hydrologiques résistantes au climat, et les systèmes de collecte.

Plus d'informations sont disponibles dans le Rapport 2017 de Nations Unies sur Wastewater: The Untapped Resource.

21 mars 2017

Les arbres placés dans les villes peuvent refroidir l'air en:

  1. 2 – 8 ºC
  2. 10 – 16 ºC

La réponse est... 2 – 8 ºC! Les arbres placés stratégiquement dans les zones urbaines peuvent refroidir l'air entre 2 et 8 degrés Celsius, le bois et les arbres peuvent être utilisés pour optimiser la vie urbaine et réduire les factures d'énergie. Les forêts peuvent être une composante essentielle pour les pays lorsqu'ils conçoivent des stratégies d'adaptation et d'atténuation dans leurs contributions prévues déterminées au niveau national.

Les forêts sont plus que des arbres et sont fondamentales pour la sécurité alimentaire et l'amélioration des moyens de subsistance. Lorsqu'elles sont gérées durablement, elles peuvent accroître la résilience des communautés en fournissant des services économiques, sociaux et environnementaux fondamentaux tels que la nourriture, l'énergie du bois, l'abri, le fourrage et la fibre, ainsi que le revenu et l'emploi et la conservation de la biodiversité.

Plus d'informations disponibles dans le document de la FAO sur les forêts et les changements climatiques.

14 mars 2017

Approximativement, quel pour cent des participants à COP20 de CCNUCC étaient des femmes?

  1. 6%
  2. 26%
  3. 36%
  4. 46%

La réponse est... 36%! La COP20 de la CCNUCC représente en moyenne 36% du taux de participation des femmes.

Les délégués gouvernementaux, les membres du Bureau et les représentants des ONG aux Conférences des Parties ont la possibilité de promouvoir l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes par des actions contre le changement climatique. Bien qu'il n'existe pas de solution unique pour veiller à ce que les considérations sexospécifiques soient traitées de manière exhaustive, la réalisation d'une représentation égale entre les sexes à la Conférence des Parties augmenterait l'impact potentiel des femmes sur une politique environnementale inclusive et durable.

De par leur expérience et leurs connaissances traditionnelles de gardiennes de beaucoup de ressources naturelles, les femmes peuvent offrir des perspectives de valeur dans l'amélioration de la gestion du climat et de ses risques. Elles ont également un droit de disposer de toutes les capacités nécessaires pour se protéger et participer aux prises de décision qui ont des implications profondes pour les populations et la planète.

Plus d'informations ici.

7 mars 2017

Chaque année combien d'hectares de forêt sont perdus ou convertis à d'autres utilisations du sol:

  1. 30 000 hectares
  2. 300 000 hectares
  3. 3 millions d'hectares
  4. 13 millions d'hectares

La réponse est ... 13 millions d'hectares! La déforestation et la dégradation des forêts sont parmi les principales causes des changements climatiques. La dégradation des forêts du monde se poursuit à un rythme alarmant. Chaque année, environ 13 millions d'hectares de forêt sont perdus ou convertis à d'autres utilisations du sol. La déforestation et la dégradation des forêts ont un impact considérable sur le climat, représentant 10 à 11% des émissions mondiales de GES. La déforestation a également un effet important sur les populations démunies qui tirent des revenus de l'activité forestière.

Par exemple, l'Afrique centrale abrite la deuxième région de forêt pluviale tropicale au monde avec plus de 240 millions d'hectares. Dans cette région, on a signalé une perte annuelle d'environ 3,1 millions d'hectares de forêt naturelle au cours des cinq dernières années.

Plus d'informations par la FAO. http://www.uncclearn.org/fr/node/14899.

28 février 2017

Lequel des éléments suivants n'est pas un impact lié au changement climatique sur la vie sauvage?

  1. Changement d'écosystème
  2. Conflits homme-nature
  3. Catastrophes naturelles
  4. Santé et maladies

La réponse est... catastrophes naturelles! 

L'extinction de la biodiversité risque d'être aggravée par les changements climatiques. Les impacts des changements climatiques comprendront des changements permanents dans les conditions physiques telles que la couverture de neige, le pergélisol et le niveau de la mer, ainsi que l'augmentation de l'irrégularité et de la sévérité des phénomènes météorologiques extrêmes comme les sécheresses, les inondations et les tempêtes qui entraîneront des changements dans les écosystèmes et le fonctionnement des écosystèmes. Les écosystèmes dégradés devraient être moins résistants aux changements climatiques que les écosystèmes intacts.

Les principales conséquences pour la faune, notamment:

  • Changements d'écosystèmes: changements géographiques, changements saisonniers, changements dans la composition des espèces et augmentation rapide des espèces envahissantes.
  • Interactions entre espèces: distribution et abondance des espèces.
  • Les conflits entre l'homme et la faune: ceux-ci sont susceptibles d'augmenter à mesure que les humains et les espèces sauvages rivalisent pour les mêmes ressources en diminution.
  • Les feux de forêt: une sécheresse accrue et le dessèchement des forêts précédemment mouillées entraînent des incendies plus fréquents et plus désastreux.
  • Santé et maladies: La faune, les humains et le bétail seront affectés par l'émergence et la propagation accrue des agents pathogènes.

Pour en savouir plus: FAO Wildlife in a Changing Climate Report.

21 février 2017

La barrière de glace de Larsen B (2000km2 de superficie) dans l'Antarctique s'est récemment effondrée. Elle a fondu en:

  1. 2 jours
  2. 2 semaines
  3. 2 mois
  4. 2 ans

La réponse est ... 2 mois! Si les ruptures des grandes nappes glaciaires dans l’Antarctique ne sont pas attribuées au réchauffement climatique, ces ruptures ont été accélérées par ce phénomène. Ces ruptures ont été observées depuis l’espace, car les Les nappes glaciaires peuvent être facilement surveillées par des instruments embarqués à bord de satellites. L’effondrement de la plate-forme de glace Larsen B dans l’Antarctique en 2002, que seules les images satellitaires fréquentes de la région ont permis de découvrir, ont illustré de façon spectaculaire la dynamique des nappes glaciaires sur des échelles de temps étonnamment courtes. Ces révélations ont des incidences considérables: le transfert rapide de la glace depuis les nappes glaciaires continentales jusqu’à la mer pourrait conduire à une élévation importante du niveau de la mer. C'est un exemple de la façon dont l'utilisation les techniques et les systèmes des radiocommunications peuvent surveiller les différentes manifestations des changements climatiques et leur impact. Dans le même temps, l’application des TIC et des radiocommunications peut apporter des solutions pour contribuer à la réduction de la consommation d’énergie à l’échelle mondiale.

Pour en savouir plus: Utilisation des techniques des radiocommunications pour comprendre, évaluer et limiter les effets des changements climatiques.

14 février 2017

Quel pour cent de maladies est attribué à l'environnement?

  1. 11.8%  
  2. 21.8%  
  3. 31.8%  
  4. 41.8%  

La réponse est ... 21.8%! On estime que 23% des maladies chez les hommes et 20,6% chez les femmes sont attribuables à l'environnement. Les facteurs environnementaux ont une influence significative sur la charge mondiale de morbidité. 

L’Objectif 17 du développement durable (ODD) énoncé dans l'Agenda de 2030 porte sur les droits de la personne et le bien-être par la compréhension commune qu'un environnement sain est essentiel à la pleine jouissance des droits humains fondamentaux, y compris le droit à la santé. Le concept est que, en abordant directement les liens entre le genre et l'environnement, de nouvelles opportunités s'ouvriront pour aider à atteindre les SDG d'une manière plus efficace, durable et bénéfique. 

Les interconnexions entre conducteurs, pressions et impacts sur l'égalité des sexes et la durabilité environnementale sont complexes. La population et le développement économique sont deux moteurs majeurs des changements et des impacts environnementaux, alors qu'une série d'activités économiques et d'exploitation des ressources naturelles sont considérées comme exerçant des pressions sur l'environnement. Outre les changements démographiques et le développement économique, cela inclut les normes sociales, politiques et de genre d'une société. Les normes de genre et les changements environnementaux se touchent mutuellement et leurs rôles de conducteurs / pressions et effets / impacts pourraient être échangés. 

Plus d'informations disponibles dans le Global Gender and Environment Outlook (Perspectives mondiales du genre et de l'environnement).

7 février 2017

Comparé à une molécule de CO2, dans quelle mesure celle d'hydrofluorocarbure intensifie le changement climatique sur 100 ans?

  1. Jusqu'à 12 fois plus
  2. Jusqu'à 170 fois plus
  3. Jusqu'à 650 fois plus
  4. Jusqu'à 14 800 fois plus

La réponse est... jusqu'à 14 800 fois!

Les hydrofluorocarbures (HFC) ont été largement adoptés comme alternative aux produits qui endommagent la couche d'ozone, en particulier ceux utilisés dans la réfrigération et la climatisation. Cependant, la science a révélé que, tandis que les HFC ont considérablement réduit la menace à la couche d'ozone, ils sont des gaz à effet de serre extrêmement puissants et piégent des milliers de fois plus de chaleur dans l'atmosphère de la Terre que le dioxyde de carbone.

Les HFC sont également les gaz à effet de serre qui connaissent la croissance la plus rapide, leurs émissions augmentant de 10% par an. En octobre 2016, des délégués du monde entier se sont réunis à Kigali, au Rwanda, pour modifier le Protocole de Montréal afin de réduire la production et l'utilisation des HCF. La limitation de l'utilisation des HFC contribuera à limiter le réchauffement à court terme de la planète, apportant une impulsion majeure à l'Accord de Paris, et pourrait également améliorer considérablement l'efficacité énergétique de certains fluides frigorigènes alternatifs.

Plus d’information: 

31 janvier 2017

Si l'Accord de Paris est mis en œuvre et le réchauffement climatique est contenu à 2ºC, l'Arctique va:

  1. réchauffer de 2ºC
  2. refroidir de 1,5 °C
  3. réchauffer de 5ºC
  4. rester le même

La réponse est ... réchauffer de 5ºC!
 
Si l'Accord de Paris sur le climat, conclu lors de la session 21 (COP21) de la Conférence des Parties en décembre 2015, est mis en œuvre et que le réchauffement planétaire moyen est stoppé à un niveau inférieur à 2 ° C, de préférence à 1,5 ° C, ˚C la température de l’Arctique devrait tout de même augmenter de près de 5˚C. C'est en raison de cette amplification du changement climatique global que l'Arctique est sous un plus haut degré de pression. Un changement majeur du système est déjà en cours, et nous n'avons que quelques années pour agir pour faire avancer la trajectoire.

Pour en savoir plus, suivez l'initiative #TrueValueArctic.

24 janvier 2017

Lequel des énoncés suivants concernant les légumineuses est vrai? Les légumineuses: 

  1. sont adaptatifs 
  2. endommagent le sol 
  3. demandent plus d’engrais 
  4. causent plus de GES  

La réponse est... sont adaptatifs! La production alimentaire, la sécurité alimentaire et les changements climatiques sont intrinsèquement liés. Les légumineuses sont avantageuses car non seulement elles s’adaptent aux changements climatiques mais elles contribuent à l’atténuation de leurs effets.

Les légumineuses (telles que les lentilles, les haricots, les pois et les pois chiches) peuvent fixer l’azote atmosphérique et le fixer au sol. Ceci réduit le besoin d’engrais à base d’azote synthétique et contribue à la réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Par exemple, 85 d'hectares de légumineuses ont contribué mondialement à fixer 3-6 millions de tonnes d’azote dans les sols.

Les légumineuses peuvent aussi accroître la résilience aux changements climatiques, de différentes façons: 

  • Systèmes de cultures basés sur les légumineuses: comprenant des légumineuses dans la rotation des cultures exploitant les microbes symbiotiques pour fixer l’azote, le transférant partiellement aux cultures suivantes et ainsi augmentant les récoltes.  
  • Les légumineuses et les systèmes agroforestiers: cultiver des légumineuses comme les pois cajans conjointement à d’autres cultures améliore la sécurité alimentaire des agriculteurs, en les aidant à diversifier leur nutrition et leurs sources de revenus.  
  • Les légumineuses dans la nutrition animale: quand elles sont introduites dans l’alimentation animale, les produits dérivés des légumineuses contribuent à améliorer le taux de conversion des aliments en réduisant, au même moment, les émissions de gaz à effet de serre.  

Plus d'information sur les légumineuses et les changements climatiques ici: http://www.fao.org/resources/infographics/infographics-details/fr/c/461689/

17 janvier 2017

Le secteur touristique est responsable de quel pour cent des émissions globales de CO2?

  1. Inférieur à 1%  
  2. Entre 1 et 6%  
  3. Entre 6 et 10%  
  4. Plus de 10%  

La réponse est... entre 1 et 6%! Le tourisme, y compris le transport, l'hébergement et les activités (musées, parcs thématiques, événements ou shopping) est responsable d'environ 5% des émissions mondiales de CO2. Le climat est essentiel pour le tourisme et le secteur est très sensible aux impacts des changements climatiques, dont beaucoup d'éléments sont déjà ressentis;   

  • compte tenu de l'importance du tourisme dans les défis mondiaux du changement climatique et de la réduction de la pauvreté, il est urgent d'adopter une série de politiques qui encouragent un tourisme véritablement durable qui reflète un «quadruple résultat» de réactivité environnementale, sociale, économique et climatique;   
  • le secteur du tourisme doit répondre rapidement aux changements climatiques, dans le cadre en constante évolution de l'ONU et réduire progressivement sa contribution au gaz à effet de serre (GES) s'il veut croître de manière durable; Il faudra agir pour: - atténuer ses émissions de GES, provenant notamment des activités de transport et d'hébergement; - adapter les entreprises et les destinations touristiques aux changements climatiques; - appliquer les technologies existantes et nouvelles pour améliorer l'efficacité énergétique; - assurer des ressources financières pour aider les régions et les pays pauvres.   

Plus d'information sur le document analytique Climate Change and Tourism.

27 décembre 2016

L'achat d'un véritable sapin plutôt d’un arbre synthétique a un plus grand impact sur le changement climatique: 

  1. Vrai 
  2. Faux

La réponse du QIClimat est... faux! Les vrais sapins absorbent le dioxyde de carbone, libèrent l'oxygène et peuvent être recyclés. 

Les agriculteurs cultivent des arbres surtout pour les fêtes, il peuvent prendre de 8 à 12 ans pour arriver à la taille souhaitée. Durant cette période, l'arbre absorbe du dioxyde de carbone, libère de l'oxygène et fournit un habitat aux oiseaux et aux animaux; il nettoie l'air et aide à ralentir les changements climatiques. Les arbres réels peuvent être recyclés, il existe de nombreux programmes qui ramassent des arbres de fêtes et les broient en paillis, qui est alors répandu sur le sol pour aider à cultiver quelque chose d'autre - ou plus d'arbres.  

Un arbre artificiel devrait être réutilisé pendant plus de 20 ans pour avoir être plus vert que d'acheter un arbre fraîchement coupé chaque année. Ces calculs comprennent les émissions de gaz à effet de serre, l'utilisation des ressources et les répercussions sur la santé humaine.  

Les émissions annuelles de carbone associées à l'utilisation d'un arbre réel représentent seulement un tiers de celles créées par un arbre artificiel sur une durée de vie typique de six ans. La plupart des faux arbres contiennent également du chlorure de polyvinyle, ou PVC, qui produit des carcinogènes pendant la fabrication et l'élimination.  

En savoir plus: 

20 décembre 2016

En 2008, combien de personnes déplacées par les conditions météo extrêmes, alors que 4,6 millions déplacées à cause des conflits?

  1. 1 million de personnes
  2. 10 millions de personnes
  3. 20 millions de personnes
  4. 30 millions de personnes

La réponse est ... 20 millions de personnes! En 2008, 20 millions de personnes ont été déplacées par des phénomènes météorologiques extrêmes, comparativement à 4,6 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays par les conflits et la violence au cours de la même période.

Des changements environnementaux brusques et soudains entraînent des mouvements de population importants. Le nombre d'orages, de sécheresses et d'inondations s'est multiplié par trois au cours des 30 dernières années, avec des effets dévastateurs sur les communautés. Au cours des trente dernières années, deux fois plus de personnes ont été touchées par les sécheresses que par les tempêtes (1,6 milliard par rapport à environ 718m).

Les prochaines prévisions varient de 25 millions à 1 milliard de migrants environnementaux d'ici à 2050, soit à l'intérieur de leur pays ou à travers les frontières, sur une base permanente ou temporaire, 200 millions étant l'estimation la plus citée. Ce chiffre équivaut à l'estimation actuelle des migrants internationaux dans le monde. Plus d'information sur Migration, Changement Climagtique et l'environment.

13 décembre 2016

Quel pour cent d’espèces animales/végétales sera menacé d’extinction si l’augmentation de la température de globale dépasse 1.5-2.5°C ? 

  1. 1 - 10% 
  2. 20 - 30% 
  3. 40 - 50% 
  4. 60 - 70%

La réponse du #QIClimat est... 20 - 30%! Le changement climatique est un facteur déterminant de la perte de biodiversité. Les espèces ont disparu à raison de 1000 fois le taux naturel, et on prévoit qu'elles ce taux augmentera de façon spectaculaire. Les tendances actuelles suggèrent que 34000 espèces végétales et 5200 espèces animales - dont une espèce d'oiseau sur huit dans le monde - sont menacées d'extinction.  

L’addition de plusieurs facteurs pourrait pousser certains systèmes au-delà des points de basculement à l'échelle régionale. Parmi les exemples les mieux compris, on peut citer la perte de glace de mer de l'Arctique en raison des changements climatiques. Cette évolution relativement rapide et importante de la structure et de la fonction des écosystèmes à l'échelle régionale devrait avoir des impacts négatifs importants sur la biodiversité, les services écosystémiques et le bien-être humain si elle n'est pas évitée. En fin de compte, toutes les sociétés et économies seraient affectées.  

Les moteurs directs et indirects de la perte de biodiversité sont souvent imbriqués dans nos systèmes d'élaboration des politiques, de comptabilité financière et de modes de production et de consommation. Plus d'information ici:

6 décembre 2016

Quels sont des exemples de voies d’exposition primaires ou directes de l’effet du changement climatique sur la santé? 

  1. inondations, tempêtes  
  2. allergènes, maladies  
  3. pollution de l'eau/l’air  
  4. production alimentaire, stress

La réponse est… inondations, tempêtes! La santé est influencée par le temps, la variabilité du climat et les changements climatiques. Il y a trois voies d’exposition selon lesquelles les changements climatiques peuvent influer sur la santé:

  • Directement, par des phénomènes climatiques et météorologiques extrêmes, tels que des vagues de chaleur, des inondations, ou des tempêtes. Il s’agit des voies d’exposition primaires.
  • Indirectement, par des changements au sein des systèmes naturels, qui modifient ensuite les modèles de vecteurs et de transmission des maladies, tels que des allergènes, maladies, et pollution de l'eau/l’air. Il s’agit des voies d’exposition secondaires.
  • Via les systèmes humains, avec par exemple la sous-nutrition, la production alimentaire, et le stress. Il s’agit des voies d’exposition tertiaires.

Pour en savoir plus sur le changement climatique et la santé, suivez le cours gratuit et en ligne ici.

29 novembre 2016

Les secteur des transports vise, d’ici 2060-2080, le zéro émission. D’ici 2050 l’objectif est de diminuer de 7,7Gt/an à:

  1. 7 ou 6Gt/an
  2. 5 ou 4Gt/an
  3. 3 ou 2Gt/an
  4. 1Gt/an

La réponse est… 3 ou 2Gt/an! Durant la COP22, à Marakech, les pays ont décidé d’accélérer l'action mondiale contre le changement climatique en renforçant les objectifs politiques et pratiques de l'Accord de Paris sur les changements climatiques. Pour le secteur du transport, l'objectif est de passer de 7,7 Gt d'émissions de gaz à effet de serre par an à 3 ou 2 Gt d'ici 2050 et viser le «zéro émission nette» entre 2060 (zones les plus avancées) et 2080 (autres parties du monde). Tous les modes de transport (routier, ferroviaire, aérien, maritime, fluvial, transport de personnes et de marchandises) devront faire partie d'une transformation systémique globale impliquant des patrons de consommation et des changements de comportement, des innovations technologiques majeures, l'émergence de nouveaux écosystèmes de mobilité et la création de nouveaux modèles d'affaires. 

Les facilitateurs des activités de transport Global Climate Action réuniront toutes les parties prenantes concernées (secteur public et secteur privé, groupes de réflexion) autour d'une « Global Macro-Road Map » sur la Décarbonisation des Transports, une référence ou une boussole vers les objectifs à long terme de l’Accord de Paris. Plus d'information sur le Rapport de transport de la COP22.

22 novembre 2016

Quelle étape du cycle de vie d’une paire de jeans a le plus grand effet sur l’environnement?

  1. Faire le coton
  2. Fabrication de jeans
  3. Utilisation et entretien
  4. Jeter le jeans

La réponse est ... utilisation et entretien! L’utilisation par les consommateurs est responsable de l'impact plus important sur la consommation d'énergie et le climat, représentant 37% des 33,4 kilogrammes de dioxyde de carbone émis pendant le cycle de vie d'un jean. Pendant cette étape, dans laquelle les consommateurs lavent et sèchent les jeans, il y une forte utilisation d'énergie non renouvelable. Les habitudes de lavage des jeans varient selon la région; si un jean est lavé 10 fois au lieu de 2 fois après utilisation, les consommateurs peuvent réduire les impacts énergétiques/climatiques et la consommation d'eau jusqu'à 80%. Pour plus d'informations sur la consommation et la production durable (ODD 12), cliquez ici.

Pour plus d'informations sur l'étude d'évaluation du cycle de vie, cliquez ici.

15 novembre 2016

Lequel de ces événements liés au #changementclimatique a eu lieu ce 4-6 nov, en relation avec #COP22?

  1. WSSD
  2. CMA2
  3. CMP11
  4. COY12

La réponse est ... Conférence des Jeunes 12 (COY12)! Cette Conférence est un événement international où les jeunes du monde entier se réunissent sur le thème du changement climatique dans le cadre de la Conférence des Parties à la CCNUCC. La COY12 s'est tenue à Marrakech pendant trois jours, du 4 au 6 novembre, juste avant la COP22. Cette année, elle a mis l'accent sur le rôle de l'éducation et du renforcement des capacités pour permettre aux jeunes d'agir sur le changement climatique et d'apporter des changements positifs dans la société. Plus d'informations ici.

Le Sommet mondial pour le développement durable (SMDD) a eu lieu à Johannesburg (Afrique du Sud) du 26 août au 4 septembre de 2002. Le SMDD a aborder des actions directes pour relever des défis difficiles, notamment améliorer la vie des gens et préserver nos ressources naturelles dans un monde toujours plus peuplé dans lequel la demande de nourriture, d’eau, d’abris, d'assainissement, d'énergie, de services de santé et de sécurité économique est toujours plus grande.

La Réunion des Parties à l'Accord de Paris 2 (CMA2) aura lieu pendant la COP23 qui devrait se tenir du 6 au 17 novembre de 2017. La CMA supervise la mise en œuvre de l'Accord de Paris et prend des décisions pour promouvoir sa mise en œuvre effective.

La Réunion des Parties au Protocole de Kyoto 11 (CMP11) a eu lieu à Paris le Bourget (France) du 30 novembre au 11 décembre de 2015. La CMP supervise la mise en œuvre du Protocole de Kyoto et prend des décisions pour promouvoir sa mise en œuvre effective.

 

8 novembre 2016

Parmi les pays suivants, quels sont ceux qui ont ratifié l'Accord de Paris en premier? 

  1. Fidji, Palaos 
  2. Canada, Union Européenne 
  3. Bahamas, Costa Rica 
  4. Paraguay, Uruguay 

La réponse est… Fidji et Palaos!

Fidji et Palau figuraient parmi les 15 partis qui ont soumis leur ratification lors de la cérémonie de signature de l'Accord spécial de Paris au siège des Nations Unies à New York le 22 avril 2016. Les autres parties étaient les suivantes : la Barbade, le Belize, la Grenade, les Maldives, les îles Marshall, l’île Maurice, Nauru, les Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, les Samoa, la Somalie, l'État de Palestine et les Tuvalu. 

Plus d'information sur le Statut de ratification de l'Accord de Paris

1 novembre 2016

La déforestation et la dégradation des forêts sont responsable de quelle proportion des émissions globales de GES?

  1. 7%
  2. 17%
  3. 27%
  4. 37%

La réponse est… 17%!

Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’ONU, le secteur forestier et d’autres secteurs ayant une incidence sur l’exploitation des terres – par la déforestation, la dégradation des forêts et d’autres modifications – sont responsables d’environ 17 pour cent de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre, soit approximativement 5,8 gigatonnes d’équivalent dioxyde de carbone (CO2e) par an. Or, ces émissions proviennent essentiellement des pays tropicaux en développement. Par conséquent, la réduction des émissions émanant des forêts est un facteur essentiel de la lutte contre le réchauffement climatique. Plus d'information sur la Stratégie du Programme ONU-REDD 2011 – 2015

Source du graphique: Changement Climatiques 2007: Rapport de Synthèse du IPCC.

25 octobre 2016

Sans croissance économique, combien de personnes seraient plongées dans l'extrême pauvreté à cause du changement climatique d'ici 2030? 

  1. Jusqu’á 42 millions 
  2. Jusqu’á 82 millions 
  3. Jusqu’á 122 millions 
  4. Jusqu’á 162 millions 

La réponse est … jusqu’á 122 millions! 

Le changement climatique n’est pas le seul facteur impactant en matière de pauvreté et d’insécurité alimentaire, mais on redoute que ses effets soient considérables. Ces tendances et leur amplitude seront influencées par le changement climatique et dépendront essentiellement du développement socioéconomique des années à venir. Sans changement du climat et sous réserve que le progrès économique se poursuive, la plupart des régions devraient voir diminuer le nombre de personnes exposées à la faim d’ici à 2050. Avec le changement climatique, en revanche, de personnes supplémentaires pourraient vivre dans la pauvreté, en grande partie à cause des effets négatifs du changement du climat sur les revenus dans le secteur de l’agriculture. Une récente étude de la Banque mondiale a révélé qu’en l’absence de croissance économique, un changement climatique à fort impact entraînerait une augmentation de 122 millions du nombre de personnes qui, selon les projections, vivraient en situation d’extrême pauvreté en 2030.

La baisse des revenus dans le secteur agricole explique pourquoi ce sont ces régions qui contribueront le plus à l’augmentation de la pauvreté imputable au changement climatique. En effet, l’Afrique et l’Inde, où vivent une grande partie des habitants de la planète touchés par la pauvreté, connaissent la baisse la plus drastique de la production alimentaire et la hausse la plus marquée des prix alimentaires.

Pour en savoir plus sur ce sujet, veuillez lire le rapport de la FAO sur La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture – Changement climatique, agriculture at sécurité alimentaire

18 octobre 2016

Parmi les éléments suivants, lequel est un exemple d'initiative lancée par les villes pour lutter contre le changement climatique?

  1. Compact des villes
  2. Fonds vert pour le climat
  3. Protocole de Kyoto
  4. C40

La réponse est ... C40! "C40 Cities Climate Leadership Group", un réseau de mégalopoles du monde, est déterminé à lutter contre le changement climatique. On certain nombre de réseaux relient les villes sur des sujets spécifiques, tels bus et transport en commun rapide, efficacité énergétique des bâtiments municipaux, croissance verte et évaluation des risques climatiques. C40 est un partenaire fondateur du Pacte des Maires, partenaire du Protocole mondial pour les inventaires d'émissions de gaz à effet de serre à l'échelle communautaire et le carbonn® Climate Registry. Pour en savoir plus, et vérifier si votre ville fait partie de ce réseau: http://www.c40.org/cities.

Un autre exemple d'initiatives est le Pacte des Maires, qui a été lancé en Septembre 2014 au Sommet sur le climat par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et l'Envoyé spécial de l'ONU pour les villes et les changements climatiques, Michael R. Bloomberg. Le Pacte est la plus grande coalition du monde des dirigeants de villes. Les villes vont prendre des mesures en enregistrant leurs engagements en matière d'atténuation et d'adaptation, en tenant des inventaires, en fixant des objectifs de réduction et en créant des plans d'action. Les données sur les engagements et les actions seront à la disposition du public. Pour ensavoir plus sur le Pacte des maires: http://www.compactofmayors.org/.

11 octobre 2016 

Lequel des animaux suivants produit le plus de CH4 (méthane)? 

  1. Chameau
  2. Mouton
  3. Buffle
  4. Cheval

La réponse est le buffle! Il produit 11% des émissions de CH4! 

Les émissions de gaz à effet de serre de la fermentation entérique sont constituées de méthane, CH4, produite dans les systèmes digestifs des ruminants et, dans une moindre mesure, des non-ruminants. En 2011, les émissions mondiales totales annuelles de GES provenant de la fermentation entérique étaient 2,071 Mt CO2 eq, environ 40% des émissions totales!

En ce qui concerne les niveaux moyens de 2000, les émissions mondiales de la fermentation entérique devraient augmenter de 19% et 32% en 2030 et 2050, respectivement, pour atteindre plus de 2,500 Mt CO2 eq en 2050.

Pour en savoir plus sur ce sujet, s'il vous plaît lire le rapport de la FAO: ​http://www.uncclearn.org/sites/default/files/inventory/fao198.pdf

 

 

20%30 000 hectares10%300 000 hectares50%3 millions d'hectares20%13 millions d'hectares